Le 16 mai dernier j’ai enfin pu visiter l’Aquarium du Québec.

À chaque fois que je mettais les pieds dans la capitale, j’avais cette envie, mais pas la possibilité.

C’est par une belle journée douce (sans soleil, mais on ne peut tout avoir hi hi!) que j’ai fait mon entrée dans le grand monde aquatique.

Je n’ai pas tout de suite été impressionnée. J’avais des attentes. Je voulais trop voir les poissons tropicaux sortis de je ne sais où! Ha ha!

Le parcours débute avec les poissons d’eau douce. Je ne savais pas que nous avions tant de variété. Bon nombre d’entre eux sont dans nos lacs et rivières du Québec. C’est tout de même impressionnant. Mon cœur de petite fille et mes yeux se sont agrandis au moment où j’ai vu un tout petit crabe contre le vitre. Je l’avoue… jamais je n’en avais vu un vivant! Puis cette mini étoile de mer… ahhh! Arrive le loup de mer… oh la la vous n’êtes pas très rassurant monsieur le poisson, mais impressionnant oui. Une raie qui m’accueille en me montrant ses yeux et sa « bouche » (ben presque hi hi)… c’est fascinant quand on en a jamais vu de près. Sans oublier les Hippocampes qu’on appelle familièrement « chevaux de mer »… incroyable… ils se déplacent de haut en bas avec une telle grâce. Presqu’une danse.

La partie la plus surprenante pour moi a été cette invitation à toucher les étoiles de mer et les raies.

aquariumduqc2

Jamais je n’aurais pensé pouvoir vivre cela à l’Aquarium du Québec. La texture des étoiles de mer est particulière et quel plaisir de chatouiller les nageoires des raies si fraternelles! Je ne savais pas que ce poisson avait mauvaise réputation (ne me lancez pas de pierres ha ha… on ne peut pas tout savoir). Curieusement, un tableau non loin de l’étang des raies nous informe du pourcentage annuel de décès dû aux raies: une par année… comparativement à de multiples autres animaux ou facteurs de santé avec un pourcentage nettement plus élevé. Un bel ara bleu (à l’aquarium? mais oui!) tente de nous séduire depuis son immense cage non loin de là.

C’est ensuite le festival des couleurs… oh que oui! Du jaune, du orange (coucou Némo), du bleu, du mauve, nommer les toutes… les poissons tropicaux sont à l’honneur. Je n’avais pas assez de mes yeux. Coup de cœur pour les anguilles des jardins tachetées… on croirait qu’elles se sont exercées à faire une chorégraphie tellement leur synchronisme pour entrer et sortir du sable en alternance est parfait. J’ai une peur bleue des serpents et malgré que ces anguilles ressemblent à de petites couleuvres, je n’ai pas frissonné. J’ai même ri… ha ha!

Un bel aménagement extérieur vous attend aussi… tables de pique-nique, modules de jeux pour les petits. Les phoques et les morses se donnent en spectacle à certains moments de la journée et les ours polaires nous éblouissent par leur prestance.

On termine par le pavillon des méduses… presqu’un univers.

Mention spéciale aux poissons rasoirs… vraiment spécial de voir un poisson dans l’eau la tête en bas.

aquariumduqc1

D’autres Hippocampes également dans ce pavillon… je n’aurais jamais pensé qu’il en existe une telle variété.

Je partage quelques photos et je vous invite à visiter ce bel endroit cet été.

En famille, en couple, peu importe… petits et grands seront ravis!

Bienvenue sur mon chemin,

Mé Mo

P.S.: Voici la liste des tarifs pour visiter l’Aquarium du Québec.

*** *** *** *** *** *** *** ***

Avez-vous déjà visité l’Aquarium du Québec? Parlez-moi de votre expérience.

Prévoyez-vous y aller prochainement?

Avez-vous visité un aquarium ailleurs dans le monde?

Le petit monde de la vie dans l’eau vous fascine-t-il? Avez-vous un aquarium à la maison?

Je serai heureuse de vous lire à ce sujet.

aquariumduqc3